Témoignage – Deborah, 29 ans, diplômée A.E.C

Nos témoignages sont rédigés par nos étudiants eux-mêmes, et sont publiés dans leur version originale afin d’en préserver l’authenticité (fautes d’orthographes incluses…!).

Prénom : Deborah
Âge : 29ans
Ville d’origine : Colmar (France)
Formation : A.E.C
Hélicoptère : R22, R44
Début de formation : Septembre 2018

 

 

Salut, moi c’est Déborah, je viens d’Alsace et à 28 ans j’ai décidé de faire une reconversion professionnelle, d’où ma venue à Hélicraft. Être enfermée dans un bureau toute la journée devant un écran n’a jamais été quelque chose d’intéressant pour moi. J’aime être à l’extérieur, bouger, voyager…

Alors, pourquoi pilote d’hélicoptère ? J’ai toujours souhaité voler mais devenir pilote m’a toujours paru tellement inaccessible… C’est en faisant des recherches pour ma reconversion professionnelle que je suis tombée (un peu par hasard) sur le site d’Hélicraft et je me suis dit « C’est maintenant ou jamais… ». Je les ai contactés pour avoir les informations nécessaires puis tout s’est enchainé très vite. Benjamin a été très réactif et disponible pour me conseiller dans mes démarches, et 4 mois plus tard j’étais au Québec !

Quand on arrive, on est vite mis dans le bain avec les examens à passer avant de commencer les cours et les vols. L’ambiance est vraiment chouette (un peu trop de testostérone par moment, mais on fait avec ^^). Les instructeurs sol et vol sont tous très accessibles, disponibles en cas de questions, fous, drôles… et français. Ah oui, un point important à préciser, vous venez au Québec, mais à Hélicraft, 80% de la population est française, suisse ou belge. Les accents québécois se font un peu rares..!

J’ai beaucoup apprécié la pédagogie de la formation qui associe la théorie avec les premières heures de vol. Voler m’a aidé à comprendre certains aspects théoriques. J’ai eu quelques déclics en cours qui ont bien fait rire mes camarades et surtout mon instructrice-sol. L’ambiance pendant les cours, théoriques et pratiques, est détendue. On se marre bien en général, je me suis vraiment éclatée pendant ma formation, tout en restant concentrée sur mon objectif bien sûr.

Personnellement j’étais à l’école tous les jours, avant 8h jusqu’à ce que les derniers partent (en hiver 17-18h, en été plus tard) à réviser et étudier pour mon examen théorique. Passer le plus de temps possible à l’école donne l’occasion de discuter avec des pilotes qui sont de passages, de s’immerger dans le milieu professionnel, d’être disponible pour aider à laver les hélicos et le hangar, de profiter d’une opportunité pour faire des embarquements/débarquements dans un A-Star, etc. Mais cela permet surtout de se faire connaître et de s’intégrer. Et pour être choisi pour le programme Carrière+, c’est un atout…

Pour conclure, je dirais qu’Hélicraft offre de belles conditions et un bon environnement pour apprendre et étudier dans la joie et la bonne humeur. Vu l’investissement financier, je vous conseille de vous impliquer à 100% dans vos cours et dans la vie de l’établissement. Soyez présent le plus possible ! On vous le dira et on vous le répétera, mais sans blagues, c’est votre début de carrière de pilote et votre image de pilote se construit dès le 1er jour d’école.