Témoignage – Pierrick, 23 ans

 

Nos témoignages sont rédigés par nos étudiants eux-mêmes, et sont publiés dans leur version originale afin d’en préserver l’authenticité (fautes d’orthographes incluses…!).

 

Prénom : Pierrick
Âge : 23 ans
Ville d’origine : Bretagne (France)
Formation : CPL
Hélicoptère : R22, R44
Début de formation : Janvier 2019

 

 

 

Âllo, je m’appelle Pierrick, j’ai 23 ans et j’ai grandit en Bretagne. Depuis tout petit je collectionne les maquettes d’avions de chasse et j’ai logiquement eu pour rêve de devenir pilote militaire.

J’ai donc commencé le processus de sélection EOPAN ( pilote dans la marine nationale ) composé de différentes phases de tests. Malgré ma bonne réussite, lors d’une dernière visite, une erreur médicale a été commise et on m’a classé Inapte. Un rêve venait de s’effondrer.

La procédure de sur-expertise étant beaucoup trop contraignante, je me suis tourné vers Hélicraft pour pouvoir assouvir mon envie de voler.

J’ai alors pris contact avec Benjamin qui m’a très bien aiguillé dans toutes les démarches de visas, sur le déroulement de la formation ou encore tout simplement sur ce qu’était la vie à Montréal. Car même si cela faisait déjà plusieurs années que je ne vivais plus chez mes parents, partir à l’étranger reste tout même un grand changement.

Je suis arrivé à Helicraft 6 mois après, en plein hiver, mais l’adaptation se fait bien. Toute l’équipe est très accueillante et accessible, on se sent comme chez nous rapidement ! Pour ma part, la formation s’est bien passé, on alterne cours théoriques et vols, rendant la formation moins ennuyeuse et plus pertinente. L’examen théorique est assez simple mais il y’a quand même beaucoup de choses à savoir et il ne faut pas se laisser submerger par la charge de travail.

Après avoir réussi mon CPL, j’ai été choisis pour faire partie du Programme carrière + mis en place par Hélicraft nous permettant donc d’emmagasiner de l’expérience dans un cadre sécuritaire que l’on connaît bien.

En effet, même si le marché de l’emploi dans l’hélicoptère est très développé au Canada, il reste difficile de trouver un poste de pilote directement après son CPL car nous n’avons pas assez d’heures de vol.

Pour conclure, le métier de pilote est vraiment exceptionnel, savourez chaque vols que vous pouvez faire, parler avec les autres pilotes de leurs expériences et/ou petites frayeurs, tout cela ne sera que positif dans votre futur carrière.

Au plaisir d’en parler sur les réseaux ou directement à Hélicraft autour d’une bière bien fraîche.